Piloter volets Somfy IO HomeControl avec Domoticz et KLF-050

Article ajouté le 10/08/2019

Piloter volets Somfy IO HomeControl avec Domoticz et KLF-050

De nombreuses personnes adeptes de la domotique souhaitent automatiser l’ouverture ou la fermeture de ses volets ou encore les contrôler à distance pour plusieurs raisons :

  • Fermeture automatique en hiver avant de rentrer du boulot pour une meilleure isolation
  • Ouverture programmée le matin lorsque vous vous réveillez
  • Fermeture à distance lorsque vous êtes sorti de chez vous un peu précipitamment
  • Ou encore pour simuler une présence pour éviter les cambriolages pendant que vous partez en weekend ou en vacances

Le problème c’est que les derniers modèles de volets électriques Somfy IO HomeControl ne sont pas toujours simples à contrôler soit même à moins d’avoir une box domotique Somfy comme par exemple TaHoma qui peut s’avérer couteuse (260 euros en moyenne) et pas toujours configurable comme on le voudrait.

Dans cet article, je vous présente en détail une solution simple adaptable pour Domoticz et qui peut fonctionner avec d’autres plateformes domotiques (Jeedom ou autre). Attention toutefois, si vous êtes novices vous aurez tout de même besoin d’un minimum de connaissance pour mettre en place cette solution.

Prérequis

Pour une utilisation simple avec Domoticz sous Raspbian vous aurez donc besoin de :

  • Un Raspberry Pi connecté en Wifi ou en Ethernet (Je vous conseille le Pi 3 B+ pour environ 60 euros le kit avec alimentation, carte micro SD, câble HDMI et boitier)
  • Un contrôleur Z-Wave Plus sous forme de clef USB (Environ 40 à 50 euros)
  • Un relais Fibaro FGS-222 (Environ 55 euros)
  • Un module émetteur Velux KLF-050 (Environ 100 euros)
  • Des volets ou stores électriques Velux ou Somfy IO HomeControl

Le matériel dont je dispose et que je vous conseille d'acheter sur Amazon :

  Alors vous allez me dire que c’est à peu de chose près le même prix que la box Somfy et vous avez raison.

Mais l’avantage ici c’est qu’on pourra ensuite acheter d’autres modules non-Somfy beaucoup moins onéreux pour domotiser son chez-soi (Détecteurs de portes + sirène pour alarme, prises connectés, interrupteurs connectés, modules pour contrôler ses radiateurs, etc…).

De plus, vous pourrez vous-même programmer vos différents modules à votre convenance et vous pourrez utiliser votre Raspberry pour plein d’autres choses (Lire de la musique ou naviguer sur le Web depuis votre TV par exemple) car il s’agit d’un mini PC tout de même.

Si vous souhaitez réduire les coûts, vous pouvez aussi acheter un Raspberry Pi Zero WH (Attention le W est important pour un accès distant car il s’agit du Wifi).

Par ailleurs, vous pouvez aussi remplacer le module Fibaro FGS-222 et votre contrôleur Z-Wave par un simple relais classique relié aux Pins de votre Raspberry. Ce qui nécessite un peu plus de connaissances (Cette solution ne vous permet pas de placer votre Raspberry et votre KLF-050 à deux différents endroits chez vous).

Si vous passez par cette solution vous ferez une économie non négligeable d’environ 100 euros.

Installation de Raspbian et Domoticz

Rentrons donc dans le vif du sujet. Pour commencer, vous devez installer Raspbian et Domoticz sur votre Raspberry Pi.

Pour l’installation de Raspbian, de la micro SD de Raspbian et de Domoticz, je vous invite donc à faire un tour ici : https://www.p3x.fr/atelier/solutions-domotique/installer-domoticz-sur-raspberry-pi-pour-une-connexion-a-distance-31

Le tutoriel que j'ai réalisé pour installer et configurer votre Raspberry Pi avec Domoticz est très bien fait pour ceux qui débutent et même pour les autres.

Je vous conseille aussi de télécharger l’appli Domoticz sur votre smartphone pour vos accès à distance :

Installation du matériel : relais Fibaro FGS-222 et émetteur Velux KLF-050

Une fois que tout est opérationnel et que vous avez accès à Domoticz depuis un navigateur, le plus gros est fait et vous pouvez alors préparer votre matériel pour que vos volets puissent être contrôlés.

Pour cela, vous devrez un peu bricoler, mais rien de bien méchant. Il vous suffira de relier les deux modules entre eux en suivant le schéma ci-dessous :

Schema Fibaro FGS 222 Velux KLF-050

Image reprise sur le site www.domotique-store.fr

Et plus concrètement si le schéma ne vous parle pas trop, vous pouvez aussi vous inspirer de la photo ci-dessous récupérée sur spiccand.wordpress.com. Je vous invite d'ailleurs à faire un tour sur ce dernier. On y retrouve plein de choses intéressantes pour sa domotique.

Montage Fibaro FGS 222 Velux KLF-050

Faites bien attention aux branchements car il s’agit tout de même de deux modules à environ 150 euros. Si vous effectuez un mauvais branchement et qu’ils grillent, vous n’aurez plus que les yeux pour pleurer !

Afin de sécuriser l’ensemble et que votre installation soit plus propre je vous recommande de mettre vos modules dans une boîte de dérivation.

Retrouvez ci-dessous des photos de l'installation que j'ai effectué chez moi. Les antennes des deux modules sont en dehors de la boîte mais je ne pense pas que ce soit très utile. Vous pouvez tout de même vous en inspirer...

Montage maison Fibaro FGS 222 KLF-050

Association du module Velux KLF-050 aux volets roulants

Une fois que vous avez effectué vos branchements entre vos deux modules et que vous vous êtes assuré que tout était conforme, vous pouvez les alimenter au courant.

Vous pourrez donc associer votre module Velux KLF-050 à vos volets roulants. Pour cela, il vous suffit d’utiliser les télécommandes de vos volets roulants pour les mettre en mode association.

Télécommandes IO HomeControl

Pour ma part, je dispose de plusieurs télécommandes Somfy Situo 1 IO Pure. Mais le principe doit rester le même pour les autres télécommandes IO HomeControl.

Dans mon cas il faut donc que je presse quelques secondes sur le bouton « Prog » au dos de la télécommande du volet pour que le volet se mette en mode association (Le volet fait un léger va et vient).

Puis, il suffit ensuite d’appuyer quelques secondes sur le bouton « Prog » situé sur le module KLF-050.

Si tout se passe bien, le volet devrait à nouveau effectuer un léger va et vient. Cela veut dire que l’association a bien été effectuée et qu’il a accepté le module KLF-050.

Association IO HomeControl KLF-050

Vous pourrez donc renouveler cette procédure pour tous les autres volets que vous souhaitez programmer.

Faites attention à vous pendant cette étape car les fils sont apparents et du courant passe. Quand vous aurez terminé je vous conseille vivement de protéger le tout en utilisant une boîte de dérivation.

Configuration de la clef Z-Wave et du module Fibaro FGS-222 dans domoticz

Vous l’aurez compris, votre clef Z-Wave vous permettra de piloter le module Fibaro qui lui-même pilotera le module KLF-050 qui lui pilotera vos volets roulants.

Pour ajouter votre clef Z-Wave à domoticz, c’est très simple. Branchez tout d’abord votre clef en USB à votre Raspberry puis rendez-vous dans le menu « Réglages » de Domoticz. Cliquez ensuite sur l’onglet « Matériel ». Dans le formulaire en bas de page, nommez votre clé en ce que vous voulez (Exemple : Clef Z-Wave). Puis, sélectionnez « OpenZwave USB » en type et sélectionnez le bon port série représentant votre port USB.

Vous pouvez utiliser le tutoriel présent ici : https://blog.domadoo.fr/guides/utilisation-protocole-z-wave-domoticz/

Une fois la clé installée, vous pouvez cliquer sur le bouton « Réglages » dans la nouvelle ligne ajoutée au tableau des matériels.

Vous aurez accès aux réglages de votre clé Z-Wave et vous pourrez ajouter de nouveaux modules en cliquant sur « Gestion des nœuds » en haut à droite puis « Inclure le nœud ».

A ce moment-là il vous suffit d’appuyer sur le bouton d’appairage sur votre module Fibaro FGS-222. Encore une fois, vous pouvez vous aider du tuto ci-dessus.

Si tout s’est bien passé, vous devriez voir apparaitre une nouvelle ligne dans le tableau des nœuds.

Pour ajouter votre nouveau matériel en tant qu’interrupteur, vous pouvez maintenant vous rendre dans « Réglages » puis « Dispositifs ».

Dans le tableau des dispositifs cherchez les dernières lignes « Z-Stick », « Light/Switch » correspondantes au module Fibaro. Vous pouvez vous aider de la colonne « ID » pour les différencier des autres. Il devrait y en avoir deux avec une colonne « ID » ne commençant pas par la même série de numéro.

En face de ces deux lignes, je vous invite à cliquer sur la petite flèche verte pour ajouter le dispositif. Ces deux dispositifs représentent l’ouverture ou la fermeture de vos volets. Vous pouvez donc les nommer « Ouverture volets » et « Fermeture volets » et changer le nom plus tard si le sens n’est pas le bon. Chez moi je les ai simplement nommés « Switch 1 » et « Switch 2 ».

Ensuite, vous pouvez vous rendre dans l’onglet « Interrupteurs » et tester vos volets en appuyant sur les deux interrupteurs présents.

Normalement si tout se passe bien, vos volets réagissent lorsque vous cliquez sur vos interrupteurs. Par contre vous remarquerez que les interrupteurs ne sont pas très pratiques à utiliser étant donné qu’il faut à chaque fois les activer puis les désactiver. De plus, le signal continue à être envoyé lorsque les volets sont totalement ouverts ou totalement fermés.

Ne vous inquiétez pas ! Vous pouvez lire la suite de l’article pour automatiser vos volets avec un interrupteur beaucoup plus propre.

Configurer un interrupteur Venetian Blinds pour volets roulants dans Domoticz

Pour configurer un interrupteur plus simple d’utilisation plutôt que deux interrupteurs dissocier dans Domoticz, vous pouvez vous rendre dans « Réglages » puis « Matériels ».

Ensuite, dans le formulaire en bas de page, ajoutez un nouveau matériel en le nommant par exemple « Volets roulants » et en choisissant en type « Dummy ».

Dans la nouvelle ligne du tableau de matériels ajoutée, cliquez sur le bouton « Créer un capteur virtuel » et choisissez « Interrupteur » en type de capteur.

Vous pouvez le nommer « Volets roulants » comme précédemment.

Rendez-vous ensuite dans l’onglet « Interrupteurs » et modifiez le nouvel interrupteur que vous venez d’ajouter en cliquant sur le bouton « Modifier ».

Dans la liste déroulante « Type », sélectionnez « Venetian Blinds EU », puis cliquez sur « Sauvegarder ».

Il faudra maintenant programmer le nouveau bouton en vous rendant dans l’onglet « Réglages », « Plus d’options », puis « Evènements ».

Ici, ajoutez un nouveau script en cliquant sur le petit « + », nommez votre programme en « Volets roulants » par exemple et reproduisez les lignes suivantes en vous servant de l’éditeur Blocky mis à disposition.

Script Blocky volets roulants

Dans le script Blocky ci-dessus, nous avons 3 conditions sur le bouton « Venetian Blinds EU » que nous venons de créer.

  • La première indique que lorsqu’on clique sur le bouton « Off » ou « Ouverture volets », l’interrupteur « Switch 1 » ou « Ouverture volets » va se déclencher puis s’arrêter au bout de 32 secondes.
  • La seconde indique que lorsqu’on clique sur le bouton « On » ou « Fermeture volets », l’interrupteur « Switch 2 » ou « Fermeture volets » va se déclencher puis s’arrêter au bout de 32 secondes.
  • La dernière condition « Stop » indique qu’il faut arrêter les deux actions « Ouverture » et « Fermeture ».

Lorsque vous avez correctement copié ce script Blocky dans votre Domoticz, vous devriez donc maintenant disposer d’un interrupteur « Venetian Blinds EU » fonctionnel venant remplacer vos deux interrupteurs de montée et de descente.

En outre, afin d’optimiser le programme, je vous invite à calculer la durée d’ouverture et de fermeture de vos volets afin de la remplacer dans le programme. Chez moi les volets mettent un peu moins de 32 secondes environ pour monter ou descendre. Mais chez vous les vôtres mettront peut-être plus ou moins de temps.

Simuler une présence avec volets roulants lorsque vous êtes absent

En bonus, je vous fournis ici un petit tuto très simple à mettre en place sur Domoticz afin que vous puissiez simuler une présence chez vous lorsque vous êtes absent.

Autrement dit, le matin vos volets s’ouvriront automatiquement à une heure aléatoire dans une plage horaire. Le soir vos volets se fermeront automatiquement à une heure aléatoire dans une autre plage horaire.

Pour commencer, vous devez donc créer un nouvel interrupteur « Dummy », tout comme à l’étape précédente.

Vous devez vous rendre dans « Réglages », puis « Matériels » et ajouter un nouveau matériel en le nommant par exemple « Simulateur de présence » et ayant pour type « Dummy ».

Cliquez ensuite sur « Créer un capteur virtuel » en choisissant « Interrupteur » en type de capteur.

De la même manière, vous pouvez le nommer « Simulateur de présence ».

Une fois votre interrupteur en place, vous pouvez créer un nouveau script Blocky en vous rendant dans « Réglages », « Plus d’options », puis « Evènements ».

Copiez le script ci-dessous en vous basant sur vos noms d’interrupteurs, sauvegardez et le tour est joué ! Votre interrupteur de simulation de présence est fin prêt.

Script Blocky simulateur présence

Ici, lorsque l’interrupteur de présence est activé et qu’il est 9H20, les volets roulants s’ouvrent aléatoirement dans les 40 minutes qui suivent et lorsqu’il est 20H50 les volets roulant se ferment aléatoirement dans les 40 minutes qui suivent.

A vous de régler les paramètres selon vos besoins.

Poster un commentaire

Commentaire

Nom

Adresse e-mail

Votre adresse e-mail n'est pas publiée lorsque vous ajoutez un commentaire.
Tous les champs sont obligatoires pour soumettre votre commentaire.